Marche à Angevillers le 25 octobre

dimanche 5 novembre 2017 ,par Dominique Picazo, Norbert Guelen

Guide et auteur de l’article : Norbert Guelen

Photos : Marc Frant et Dominique Picazo

Cliquer sur le lien pour voir le circuit

[cliquer sur le lien pour voir plus de photos de Marc Frant->
https://www.flickr.com/gp/45866071@N06/t6925F

14h : 42 Vosgiens rassemblés place Gabriel Maire à Angevillers (370m), maire de la commune de 1945 à 1977, s’élancent en direction de la ferme du plateau (396). Après un début de semaine catastrophique (temps gris, maussade, pluvieux et même froid), ils profitent aujourd’hui d’un ciel haut et lumineux tacheté de bleu…. et d’une certaine douceur. Après une longue balade en forêt agrémentée de toute la palette des tons d’automne, ils arrivent – enfin – à la grotte d’Algrange (275m) aux alentours de 16h30-16h45.
Quatre mines ont fait la prospérité d’Algrange et des alentours : la mine de Burbach, la mine de la Paix (Ste Barbe), la mine d’Angevillers et la mine de Rochonvillers.
Algrange est aussi dénommée « Petit Berlin » en raison du pourcentage élevé ’d’Allemands et d’Autrichiens installés dans la cité avant 1918.

L’idée d’ériger une statue dédiée à la Vierge Marie est née durant les heures sombres de la seconde guerre mondiale. Pendant la drôle de guerre (septembre 1939- mai 1940), Algrange n’est pas inquiétée, mais la situation change avec l’attaque allemande du 10 mai 1940 et l’occupation de la frontière du Luxembourg. Située derrière la ligne Maginot, la commune n’est pas évacuée ; aussi pour effrayer la population et l’inciter à se jeter sur les routes de France (exode), l’artillerie allemande bombarde la ville le vendredi 31 mai 1940 causant morts et blessés et surtout inquiétude au sein de la population.
Le dimanche 2 juin 1940, l’abbé Fey, curé d’Algrange et les paroissiens font le vœu d’élever une statue à la Vierge Marie si la commune sort indemne de ce conflit. L’appel lancé du haut de la chaire a dû être entendu et avec le retour de la paix, les Algrangeois tiennent leur promesse. Des fonds nécessaires à la construction d’une grotte devant abriter la Vierge sont recueillis mais en 1947, l’abbé Fey est muté à Albertstroff.

Son successeur, le curé Moll se charge de poursuivre les opérations : le souhait des paroissiens est de bâtir une grotte identique à celle de Lourdes : encore faut - il trouver un terrain !!! Le choix se porte sur la colline du Bois des Chênes : dont les terrains appartiennent à la mine Burbach : travaux à ciel ouvert et exploitation à flanc de côteau épousent la lisière du bois ; l’affaire est conclue. Avec le concours des habitants, des mineurs, des sidérurgistes, des entreprises industrielles, une magnifique grotte voit le jour :

  • Au centre un autel surmonté d’un petit crucifix (3 clous)
  • En haut, à droite la statue de la Vierge Marie.
  • En bas, à gauche la statue de Ste Bernadette Soubirous (Lourdes 1844 ; Nevers1879), avec à ses pieds un petit bassin d’eau figurant la source miraculeuse de la grotte Massabielle de Lourdes. Une conduite amenait l’eau d’une source située à 400m en amont dans la vallée de Burbach (source tarie de nos jours). Le dimanche 4 novembre 1951, Mgr Heintz , évêque de Metz bénit le sanctuaire en présence d’un millier de fidèles.

En 1960 un calvaire – toujours grâce aux bénévoles - complète ce lieu de recueillement et protège à jamais la cité aux quatre mines (crucifix à quatre clous !). Au pied de la croix on peut lire « O CRUX AVE SPES UNICA »…. Salut ô Croix (notre) unique espérance. Cette locution latine est le 1er verset de la 6e strophe de l’hymne VEXILLA REGIS, composé au VI siècle par Venance Fortunat évêque de Poitiers et poète chrétien.

A 18h15 les pélerins retrouvent les deux églises d’Angevillers après une marche de 13,6kms.
PS :

  • Fontoy possède aussi sa vierge : Notre Dame de la Paix : 1/10/1939 : vœu 22/05/1949 inauguration par Mgr Heintz évêque de Metz
  • Hayange : également Notre Dame du Fer 1903 : construction 2/10/1904 inauguration par Mgr Benzler, évêque de Metz (annexion)

Sources :

  • Algrange cité aux quatre mines ; Roland Sebben ; Fensch Vallée
  • Fontoy ; Son Histoire ; Pierre Fastinger ; Edition Klopp ; Thionville.
  • Internet
  • Marturia : Notre Dame du Fer

0 | 30

0 | 30

 

Un jour de sentier,
une semaine de santé.


 

 

 

 

Autres rubriques

 

Copyright © Club Vosgien Thionville - Tous droits réservés| Réalisation: claude delposen | Mentions légales Cliquez ici