Marche du 21 décembre à Volkrange

mercredi 21 décembre 2016 ,par Dominique Picazo

Nous étions 17 marcheurs (euses) au départ de Volkrange pour cette marche de 9.5kms. Après avoir longé le ruisseau de Metzange nous avons, face à Kinépolis, pris la direction d’Elange que nous avons parcouru avant de traverser le pont surplombant l’A 31.
Continuant notre chemin vers la D14, dite Montée du Saint Michel, nous avons franchi la « quatre voies » par un tunnel passant sous la route qui se révéla une découverte pour un certain nombre d’entre nous.
Poursuivant notre balade à travers la colline dominant Beuvange, nous avons, après une petite grimpette, contourné la colline avant de faire une halte devant la stèle commémorant le crash du B17 abattu le 8 septembre 1944 par la DCA allemande.
A noter, qu’une stèle est également présente dans le parc de Volkrange.
Après avoir emprunté le chemin de l’Ermitage, pour descendre vers Beuvange, nous avons rejoint Volkrange où une bonne et agréable surprise nous attendait.

En effet Philippe nous avait préparé un superbe vin chaud accompagné d’un succulent marbré, qui furent fortement appréciés par tous les randonneurs.
Merci à Philippe pour la balade et pour l’après balade (tout bien…)

Texte et photos : Dominique Picazo

Cliquer sur le lien pour voir le circuit

Un bref commentaire concernant le crash du B17
Vendredi 8 septembre 1944, une armada composée de 1070 bombardiers et 349 avions de chasse (pour la protection des bombardiers) quitte le sol anglais.
Les objectifs principaux du jour, les sites industriels allemands des villes de Ludwigshafen, Karlsruhe, Gustavburg et Kassel. Le B-17G 42-31560 du 351st BG 510th BS faisait partie de cette mission.
Mais pour cet équipage tout ne se déroule pas comme prévu, le moteur n°3 a des problèmes mécaniques, le pilote quitte la formation afin de larguer ses bombes sur un objectif d’opportunité. Après le largage des bombes, ce sont les moteurs n°2 et n°4 qui ont des ennuis mécaniques, ce qui fait perdre rapidement de l’attitude à l’avion, qui une fois sorti des nuages, est touché à l’avant du fuselage par la Flak (DCA allemande).
Le bombardier finira par s’écraser dans le bois de la commune de Beuvange-Sous-St Michel, l’équipage de cet avion perdra 3 membres dont : Le Sgt. Edward JANCSAK, le S/Sgt. Dewey COOPER, le S/Sgt. Wallace VAN WIRT.
Cinq autres membres seront faits prisonniers, et un seul échappera aux allemands le Sgt. Donald Freeman, grâce à l’aide de citoyens français, il regagnera sa base en Angleterre. Le même jour deux autres bombardiers américains finiront leur carrière sur le sol lorrain, le B-17G du 398th BG ‘‘Shady Lady’’ qui se posera dans un pré à Ley, et le B-24 du 466th BG qui finira également dans un pré à quelques mètres du bois de Vigy.

Liste de l’équipage :
Pilote : 2nd Lt. George W.SHERA (POW)
Copilote : 2nd Lt. Leroy SWEINAM (POW)
Navigateur : F/O Stephen G. LOVERDE (POW)
Bombardier : F/O Richard MASON(POW)
Radio-opérateur : S/Sgt. Wallace VAN WIRT (KIA)
Tourelle dorsale : S/Sgt. Dewey A. COOPER (KIA)
Tourelle ventrale : Sgt. Edward JANCSAK (KIA)
Mitrailleur latéral : Sgt. Robert HAGANS (POW) toujours vivant à 87 ans
Mitrailleur de queue : Donald W. FREEMAN (EVD)

.

 

Un jour de sentier,
une semaine de santé.


 

 

 

 

Autres rubriques

 

Copyright © Club Vosgien Thionville - Tous droits réservés| Réalisation: claude delposen | Mentions légales Cliquez ici