L’AUTEL DE LA PATRIE DE THIONVILLE

mercredi 22 avril 2015 ,par Norbert Guelen

Texte : Norbert Guelen
Photos : Roland Kesseler

JPEG JPEGQuelques mots sur l’Autel de la Patrie de Thionville qui figure sur la couverture du programme Juillet - Décembre 2014 .
JPEGJPEG L’Autel de la Patrie de THIONVILLE est l’un des derniers rescapés des 36000 érigés sous la Révolution Française .
JPEG JPEGEn 1792 , un décret de l’assemblée législative en prescrit la construction - le plus souvent en bois - dans chaque commune de FRANCE . Symbole du civisme et de la patrie , ils sont les lieux de fêtes et de cérémonies en lien avec des cultes nouveaux (culte de la raison et de l’être suprême) .
JPEG JPEG En 1796 , la municipalité de THIONVILLE décide de remplacer l’ancien autel de la patrie en bois par un monument en pierre ; le maçon MATHIAS ROBERT se charge de la besogne pour 150 livres .
JPEG JPEG Avec l’avènement du Consulat et de l’Empire , NAPOLÉON BONAPARTE ordonne de les détruire ; mais une poignée de républicains siègeant au conseil de la ville décident de le sauvegarder et le transfèrent dès 1810 au cimetière du quartier Saint FRANÇOIS . Coiffé d’une croix , il reste sous la protection des défunts jusqu’en 1948 ; il rejoint ensuite le centre ville et est inauguré par le président de la République VINCENT AURIOL (3-07-1948)
JPEG JPEGSitué place CLAUDE ARNOULT (1793-1883 - Notaire - conseiller-maire de Thionville) notre Autel de la Patrie est un obélisque de style néo-classique couronné d’une boule . Il est inauguré le premier Vendémiaire An V (22 septembre 1796 , date anniversaire de la fondation de la République ) et marqué par une grande fête civique et le baptême républicain de triplées prénommées MARIE-CATHERINE , MARIE et ELISABETH-ADELAÏDE . Nous remarquons :
JPEGJPEG.sur une face :
JPEGJPEG JPEG * un oeil rayonnant symbole de la vigilance du peuple , de la connaissance intellectuelle et de l’influence des philosophes des lumières sur la Révolution.
JPEG JPEG JPEG * érigé en mémoire de la Révolution et des conquêtes du peuple français - le premier Vendémiaire An V -
JPEG JPEG JPEG* autel de la patrie .
JPEGJPEG .sur l’autre face :
JPEGJPEG JPEG * deux décorations décernées à la ville : la légion d’honneur le 15-01-1920 et la croix de guerre le 30-06-1948 .
JPEGJPEG JPEG* deux inscriptions : THIONVILLE à ses morts , victimes de guerre ; la ville et la garnison de THIONVILLE ont bien mérité de la patrie , décret de la convention 4-XII-1792.
JPEG JPEGAujourd’hui , la place CLAUDE ARNOULT et son AUTEL DE LA PATRIE sont le rendez-vous incontournable des manifestations thionvilloises au même titre que la place du marché (dénommée place de la Montagne en 1794) où siégeait jadis la guillotine ...tranchant deux têtes : NICOLAS WEBER en 1793 et ELISABETH LAMBIN née PEIFFERT en 1794 mais ça...c’est une autre histoire ! ! !

les sources :
JPEG JPEG-Images du patrimoine -N°179- THIONVILLE-MOSELLE-
JPEG JPEG -Découvrir - Visiter - THIONVILLE et PAYS THIONVILLOIS - 2013 - Editions office de tourisme de THIONVILLE -
JPEG JPEG -Républicain Lorrain 29-11-1989
JPEG JPEG -Républicain Lorrain 1-01-1993

et n’oublions surtout pas notre historien du Club Vosgien , notre ami Norbert (Guelen) à qui nous devons cet article .

 

Un jour de sentier,
une semaine de santé.


 

 

 

 

Autres rubriques

 

Copyright © Club Vosgien Thionville - Tous droits réservés| Réalisation: claude delposen | Mentions légales Cliquez ici